BioMar annonce un investissement R&D stratégique sur le marché de la crevette

5 décembre 2017

Seulement deux mois après la confirmation de l’acquisition du producteur Equatorien d’aliments pour crevettes Alimentsa, BioMar a annoncé aujourd’hui l’installation d’un nouveau centre d’essais dédié aux crevettes.

Ce nouvel investissement confirme les déclarations faites précédemment par BioMar concernant le rôle important que joueraient une alimentation à haute performance et les aliments fonctionnels pour crevettes dans le portefeuille de BioMar. Le PDG de BioMar Carlos Diaz explique:

“Cela fait partie de notre stratégie globale d’expansion. Nous prenons essentiellement les décisions nécessaires pour établir une présence forte, compétitive et innovante sur le marché de la crevette. L’investissement en Equateur est une conséquence concrète du programme d’innovation à bien plus grande échelle établi au sein de BioMar.  Le budget R&D global augmentera d’environ 20 % en 2018 et viendra s’ajouter à la mobilisation de ressources dédiées à la R&D au niveau mondial mise en place au cours des dernières années“.

Håvard Jorgensen, Directeur Mondial R&D donne les précisions suivantes: - “Nous entrons dans de nouveaux secteurs géographiques et sur les marchés de nouvelles espèces et pour cela, nous devons accroître notre activité R&D. A notre structure internationale basée à Trondheim s’ajoute notre réseau d’innovation ATC (Aquaculture Technology Centre), qui comprend ATC Patagonie au Chili, ATC Nordic avec des sites au Danemark et en Norvège et, plus récemment, notre site ATC en Equateur au sein duquel nous nous concentrerons principalement sur les crevettes afin de renforcer notre implantation et d’accélérer notre pénétration sur ce marché“.

“Nous constatons que les solutions alimentaires les plus innovantes sont élaborées lorsque le potentiel d’un marché local est exploité grâce à une méthodologie scientifique solide et qu’il est stimulé par une connaissance approfondie dans les zones privilégiées d’aquaculture du monde entier. L’Equateur s’est établi comme l’un des principaux pays  producteur de crevettes et celui-ci a utilisé, à de nombreux égards, des moyens alternatifs. A ce titre, l’Equateur est un pôle de développement de produits très intéressant”, explique Carlos Diaz.

BioMar fournit depuis quelques années des aliments de grossissement pour crevettes depuis le Costa Rica et des aliments pour larves de crevettes depuis la France à des clients basés partout dans le monde. Le groupe lancera également d’ici quelques mois sa gamme d’aliments pour crevettes en Chine.